Passion et handicap

J’ai toujours aimé la photographie, j’ai même fait quelques expositions par le passé. Pouvoir créer quelque chose me semble assez important pour la santé mentale, et je le crois d’autant plus pour les personnes portant un handicap. Avoir un petit truc en plus plutôt qu’en moins change la donne, car tu n’es plus qu’un handicapé, mais un artiste, ou plus humblement un créateur capable de transmettre des émotions. Ok, ça fait sacrément prétentieux aussi, tant pis, j’assume mon égo!

Faire de la photo a toujours été plus difficile pour moi que pour une personne sans handicap, logique, mais je me débrouillais avec l’aide de la tablette de mon fauteuil sur laquelle je m’appuyais avec mes petits bras pas musclés. Avec l’évolution de mon handicap, c’est devenu de plus en plus difficile, j’ai même cru devoir abandonner cette passion… [inclure musique triste]

Après quelques recherches, j’ai trouvé ce dont j’avais besoin, ce qui m’a permis de continuer la photo sans trop de souci… Les réflex actuels peuvent être utilisés avec un ordinateur portable et il existe des petites tourelles motorisées et télécommandées. Ma passion était donc sauvée!

Plus techniquement pour ceux que ça intéresse, j’utilise un Canon 70D que je relie à mon MacBook pro et l’appareil est fixé sur une tourelle Bescor MP-360. Je me sers donc du trackpad du MBP pour modifier les réglages de l’appareil et pour prendre mes clichés. Bon, je reste limité dans mes choix de cadrage, mais c’est une contrainte intéressante qui m’oblige à réfléchir encore plus à mes photos (et d’avoir une excuse quand je foire).

Je te laisse regarder quelques unes de mes photographies qui trainent sur ce blog et les  photos de mon installation en fin de billet. Pour la petite anecdote, la plupart des mes photos ont été  réalisées dans mon jardin, pas besoin de se déplacer très loin pour faire de beaux clichés.

Avec l’évolution des technologies, nos handicaps deviennent un peu moins contraignants. C’est tout l’intérêt de faire parti de cette génération!

Ne laissons pas notre handicap nous dicter ce que nous ne pouvons pas faire, il y a toujours un moyen. Ne mettez pas de côté vos passions, vivez-les! Bon si ma passion c’était l’athlétisme, je serais effectivement un peu coincé…